Cocon sémantique

Définition : cocon sémantique

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Le cocon sémantique est un concept que nous devons à Laurent Bourrelly, expert SEO français. Concrètement, le cocon sémantique est une arborescence des pages d’un site web. Chacune des pages est reliée à une branche, et les pages d’une même branche sont elles-mêmes reliées les unes aux autres par des mots sémantiquement proches. Ces mots sémantiquement proches sont définis selon les questions que pourrait se poser un internaute qui lirait une des pages de la branche.

img

Il y a une certaine structure des liens à respecter dans l’établissement d’un cocon sémantique :

  • Chaque début de page doit commencer par un lien vers une page mère
  • Chaque paragraphe sous un H2 doit contenir un lien vers chacune des pages filles de la page
  • L’article doit se terminer par des liens du types “articles similaires” qui sont des liens vers des pages soeurs

Quelle est son importance en SEO ?

La mise en place d’une architecture logique de maillage interne permet, évidemment, d’obtenir de très bons résultats en SEO. En effet, le cocon sémantique consiste à optimiser le maillage interne et le contenu rédactionnel d’un site.

Des liens contextualisés sont créés, et mettent en relation toutes les pages thématiquement proches. Le webmaster définit tout d’abord les recherches à viser, puis met en place une arborescence basée sur ces dernières et structurée en branches. Il crée ensuite des liens qui mettent en relation les pages. Ainsi, il optimise chacune des pages en contextualisant les liens et les balises.

De plus, un cocon sémantique incite à créer de nombreuses pages, et permet donc de cibler l’ensemble des mots-clés stratégiques.

Méthode : créer un cocon sémantique

Structure à suivre

Laurent Bourrelly, créateur de cette notion, a établi une structure particulière à suivre dans la construction de votre cocon sémantique. Tout d’abord, il nous invite à choisir une page mère, qui ne doit pas nécessairement être la page d’accueil, mais simplement une page à faire ranker. Cette page mère aura plusieurs pages enfants, qui elles-mêmes auront plusieurs pages petit-enfants. Tout lien fait d’une page à l’autre doit être un lien aller-retour. De plus, les pages d’un même niveau liées à la même page mère sont dites sœurs, et sont liées entre elles.

Etape 1 : Création de fiches Buyer Persona

Créer des fiches dites Buyer Persona aide à comprendre exactement qui est votre public visé. Ces fiches rassemblent différents éléments qui vous permettent de cerner au mieux votre cible : âge, prénom, passion, mode de vie, etc. Il est important d’en créer plusieurs afin d’englober votre cible dans sa totalité.

Etape 2 : Parcours d’achat de votre buyer persona

La deuxième étape consiste à établir le parcours d’achat de votre buyer persona défini précédemment. Pour cela, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Quoi ?: quelles informations les internautes cherchent sur internet.
  • Quand et comment ? : a quel moment et sur quoi font ils leurs recherches.
  • Qui ? : quels sont les éventuels influenceurs qui vont l’aider dans son choix de prestation ou service.

Procéder de telle sorte permet d’obtenir une typologie de contenu qui va réellement intéresser vos buyer personas et répondre à différentes intentions de recherche : informationnelle (recherche d’information), considérationnelle (comparaison de produits), transactionnelle (achat de produit).

Etape 3 : Déterminer les opportunités de QuickWin sur les contenus déjà existants de votre site

Il est possible que vous ayiez déjà créé du contenu sur votre site avant de vous être lancé dans une stratégie SEO. Potentiellement, ces contenus déjà créés se positionnent dans les moteurs de recherche entre la position 5 et 20. Ils ne vous apportent donc que très peu de trafic, mais sont très proches de devenir des pages à succès. Il s’agit ici pour vous de les optimiser afin de les faire ranker, et ce avant de créer votre cocon sémantique et de rédiger de nouvelles pages qui pourraient venir cannibaliser ces pages à potentiel.

Etape 4 : Création du mindmap ou carte mentale

Une fois ce buyer persona et tous les éléments sous-jacents déterminés, il vous faut créer la structure mentale de votre cocon sémantique. Cette mindmap permet de visualiser et classer toutes les opportunités de contenu qui s’offrent à vous. Veillez à les classer entre thématiques proches afin de créer des clusters thématiques. Finalement, faites attention à bien relier vos pages transactionnelles entre elles afin qu’elles récoltent un maximum de pagerank et se positionnent dans les résultats de recherche.

Pour trouver ces opportunités de contenu, vous pouvez commencer par réaliser un brainstorming. Lorsque vous serez à court d’idée, utilisez des outils SEO comme Semrush, ou encore Thruuu, qui synthétisent l’ensemble des questions et sujets abordés autour d’une même thématique globale.

Etape 5 : Créer les noeuds et les différents niveaux de contenus

Une fois votre carte mentale finie,il vous faut maintenant classer ces différents nœuds, pour évaluer l’effort à réaliser sur ces pages. Il existe différents niveaux de noeuds, définis pour vous guider dans l’organisation de votre sitemap :

  • Pages de niveau 1 : Elles représentent 5% des pages de votre site, et correspondent aux pages les plus importantes qui vont vous apporter autour de 80 à 90% du business et du chiffre d’affaires.
  • Pages de niveau 2 : Ces pages sont également à visée commerciale, mais représentent un chiffre d’affaires potentiel bien plus bas.
  • Pages de niveau 3 : On y retrouve du contenu informationnel à visée SEO .Elles ont pour objectif d’attirer du trafic sur votre site.
  • Pages de niveau 4 : Leur contenu est de bien moins bonne qualité. Le seul objectif de ces pages est d’apporter du pagerank à la structure.

Etape 6 : Construire des liens internes pour faire circuler le jus

Cette étape consiste à créer des liens permettant de relier les différentes pages entre elles selon l’adage de Laurent Bourrelly “Qui va avec quoi et pourquoi ?”. Votre objectif est ici d’apporter du Pagerank à votre site.

Attention, il est important de distinguer les liens structurels des liens contextuels. Les liens structurels sont ceux situés dans les menus, footer, header, etc. Le nombre de ces liens est à réduire au maximum pour éviter la perte de jus. Les liens contextuels sont, au contraire, ceux que l’on va cibler ici dans la construction de notre cocon sémantique. Ce sont les liens placés à l’intérieur d’un contenu et qui redirigent vers une page qui vient apporter des informations complémentaires à celles déjà présentes dans l’article.

Etape 7 : Optimisez sémantiquement le contenu de vos pages

Vous devez vous assurer que le contenu de vos pages est clair aux yeux de tous. Pour cela, retirez de votre contenu l’expression ciblée et vérifiez que votre contenu est toujours compréhensible. Listez également l’ensemble des mots-clés que vous souhaitez cibler en les rassemblant par thématiques, et vérifiez que vos pages se positionnent bien dessus.

img

Etape 8 : Relier le cocon sémantique à votre site internet

Finalement, la dernière étape consiste à relier le cocon sémantique nouvellement créé à votre site internet. Pour cela, vous pouvez proposer dans votre site internet une table des matières faisant un lien vers l’ensemble des pages de votre cocon. Vous pouvez même positionner cette table dans le footer de votre site.

Différence entre un siloing et un cocon sémantique

Le siloing et le cocon sémantique sont deux pratiques en SEO qui concernent toutes deux l’organisation des pages d’un site web dans l’objectif de répartir au mieux le jus de lien entre ces pages, et que l’on a donc tendance à confondre. Pourtant, sans être diamétralement opposées, ces deux notions sont à dissocier l’une de l’autre.

Tout d’abord, il est important de différencier le siloing thématique du siloing sémantique :

  • Siloing thématique : Organisation des pages entre catégories parents, catégories, sous catégories, etc. L’objectif est de construire une architecture de site optimisée de sorte à améliorer l’expérience utilisateur. C’est une optimisation SEO utilisée majoritairement pour les sites de e-commerce
  • Siloing sémantique : Au contraire, le siloing sémantique privilégie la compréhension des sujets abordés par un site par le Googlebot à l’expérience utilisateur.

Ainsi, alors que le siloing correspond à l’organisation des pages d’un site par thématiques ou mots-clés, le cocon sémantique correspond, quant à lui, à la contextualisation des liens reliant les différentes pages entre elles. L’objectif est ici de relier les pages sémantiquement proches entre elles pour envoyer le maximum de jus de lien vers la page cible du site, ainsi que pour rediriger l’utilisateur vers des contenus liés au sujet abordé par la page sur laquelle il se trouve. La création d’un cocon sémantique est plus complexe que celle d’un siloing, car elle nécessite l’analyse du public cible : qui est-il, comment s’exprime-t-il, quels mot-clés utilise-t-il, etc.

Quelques outils pour vous aider dans la création de votre cocon sémantique

SE Ranking

SE Ranking est une plateforme SEO tout-en-un. Elle permet de rechercher les mots-clés pour le SEO et SEA, de faire des audits SEO on-page, d’assurer le suivi du classement des mots-clés, des backlinks et de la modification des pages, de faire des recherches concurrentielles, etc.

Cet outil est utile dans l'élaboration de votre cocon sémantique car il vous permet de trouver facilement toutes les requêtes associées à votre mot-clé cible, et ainsi de construire votre réseau.

MindMeister

L’outil Mindmeister vous permet de construire des cartes mentales, et ainsi de visualiser vos silos. Vous pouvez inviter vos collègues à collaborer sur ces cartes mentales, et ainsi construire l’architecture du contenu à plusieurs.

Gephi

Gephi est un outil qui vous permet d’analyser et de visualiser votre réseau de pages, et ainsi de vous donner une vision claire des différents liens internes qui relient vos pages les unes aux autres.

Cocon.se

De même que Gephi, Cocon.se est un logiciel d’analyse et de visualisation de réseaux. Seulement, alors que Gephi nécessite une certaine connaissance et maîtrise de l'outil pour être facilement utilisé, Cocon.se est très facile d’utilisation et vous permet de visualiser rapidement l'architecture de votre site.

Bombyx4wp

Bombyx4wp est un plugin WordPress qui permet de facilement mettre en place un cocon sémantique avec WordPress lorsque l’on n’a pas le temps de le faire manuellement. Ce plugin est très simple d’utilisation : il vous suffit de créer la structure de votre site via un Mindmap, puis de l’importer dans ce plugin. Bombyx4wp va ensuite se charger d’optimiser votre cocon sémantique.