Maillage interne

Définition

Le maillage interne définit en général l’architecture d’un site web, c’est-à-dire l’organisation des liens internes situés sur un site qui renvoient vers d’autres pages du même site. Contrairement aux backlinks, le propriétaire du site exerce un contrôle total sur l’ensemble des liens internes.

Il permet aux moteurs de recherche comme Google de comprendre rapidement le sujet des autres pages du domaine. Ainsi, non seulement il optimise la navigation au sein d’un site, mais en plus il participe au référencement naturel de ce même site.

img

Optimisation du maillage interne en SEO : pourquoi faire ?

Pour l'utilisateur

Le maillage interne bénéficie, en grande partie, aux lecteurs d’un contenu. En effet, il permet de fluidifier leur navigation sur votre site, ainsi que de leur donner accès facilement et rapidement à des informations complémentaires.

Pour le PageRank

PageRank est un algorithme lancé par Google qui permet de mesurer la popularité d’une page en fonction du nombre de liens qui y renvoient. On parle de “Google juice”, ou encore de “jus SEO”. Mais la quantité n’est pas le seul critère. En effet, la qualité rentre aussi en compte dans le calcul du PageRank d’une page : il ne suffit pas de créer un nombre imposant de liens renvoyant vers votre page, il faut aussi que les pages sur lesquelles on retrouve ces liens soient à fort PageRank. 

Ce PageRank se calcule en fonction du nombre de liens externes (Netlinking) renvoyant vers une page, mais également en fonction du nombre de liens internes. Ainsi, vous pouvez avoir un impact direct sur l’évaluation du PageRank de vos pages.

En outre, le maillage interne est essentiel pour optimiser les profits tirés du Netlinking. En effet, avoir un maillage interne construit, cohérent et développé permet de maximiser la redistribution de la popularité acquise par le site grâce aux liens externes vers ses pages internes.

Les secrets d'un maillage interne réussi

Construire des silos thématiques

Il est important que le lien traite d’un sujet similaire à celui traité par la page sur laquelle il se trouve. En effet, si un lien n’est pas thématisé, c’est qu’il n’est pas pertinent. Or, Google a pour objectif de proposer un contenu de qualité, et un des critères de cette qualité est la pertinence. Quand bien même une page serait parfaite, si elle ne contient pas de liens thématiques qui la pousse, elle ne remontera jamais très haut dans les résultats de recherche : c’est ce qu’on appelle le PageRank thématique, ou encore de phénomène de glissement sémantique.

Le terme cocon sémantique vient résumer tout ce qui s’est dit ci-dessus. Il désigne la technique consistant en créer des liens intelligents au sein d’un site, qui viennent pousser les pages de ce site.

Choisir un texte d'ancrage cohérent

Le texte d’ancrage est le mot, ou groupe de mots, sur lequel le lien va se positionner. Il apparaît généralement dans une autre couleur que celle du texte, et vous redirige vers une autre page lorsque vous cliquez dessus. 

Il est important de sélectionner un texte d’ancrage pertinent par rapport au contenu de la page sur laquelle il renvoie. Vous devez donc sélectionner un ou plusieurs mots-clés, sans tomber dans l’excès, que vous incorporerez dans votre texte d’ancrage.

img

Être pertinent

Comme dit précédemment, vos liens internes doivent être en rapport avec le sujet traité dans votre article. Vous ne pouvez pas insérer un lien interne qui renvoie vers une page parlant de motos si la page sur laquelle le lien est inséré parle de lavabos. 

Montrer la profondeur du site

Attention, il y a deux types de liens internes à bannir, ou du moins à utiliser avec parcimonie :

  • Les liens renvoyant vers la page d’accueil;
  • Les liens renvoyant vers la page contact.

En effet, dans votre construction du maillage interne, il faut éviter d’insérer des liens renvoyant vers des pages importantes, déjà linkées par la page principale.

Ainsi, les meilleurs liens internes sont ceux renvoyant vers des pages plus profondes de votre site. N’oubliez donc pas d’intégrer vos anciens contenus dans votre maillage interne !

Ne pas en abuser

Quand bien même ce maillage interne est important pour la visibilité de votre site et l’expérience client, il convient de ne pas en abuser sous risque de rendre vos liens moins pertinents. Abuser des liens internes amènera vos clients à ne plus savoir où cliquer, et leur feront donc perdre en utilité.

Il n’y a pas un nombre précis conseillé de liens, mais en général, il est recommandé de ne pas en insérer plus de 3 ou 4 en fonction de la longueur du texte.

Chercher les problèmes techniques d'un maillage interne

Le maillage interne est essentiel dans la détermination de la distribution de PageRank sur le site. Il est donc primordial de s’assurer de son bon fonctionnement.

img

Vérifier qu'un lien est en HTML

La première chose à faire est de vérifier que les liens internes se font bien via une balise HTML.

Pour ce faire, faites un clic-droit sur l'ancre de lien, puis cliquez sur inspecter. Si le code qui s’affiche est en HTML, alors tout est bon. Dans le cas contraire, il vous suffira de remplacer votre lien par un lien en HTML.

Analyser l'ancre de lien

Vous devez vous assurer que votre ancre de lien correspond bien à une expression, ou à un synonyme du sujet de la page cible.

Chasser les doublons

Finalement, vous devez aussi vérifier que votre lien ne se trouve pas plusieurs fois sur une même page, toujours en faisant un clic-droit puis en cliquant sur inspecter.

Comment voir le maillage interne ?

Pour visualiser votre maillage interne, vous aurez besoin de trois logiciels : Screaming frog, Excel, et Gephi. Screaming frog vous permettra de collecter les URL qui composeront notre tableau de données. Excel vous servira à les mettre en forme et les trier. Et finalement, Gephi interviendra en dernier pour transformer les données en représentation visuelle.