Définition : qu’est-ce qu’un sitemap ?

Un sitemap, qui signifie littéralement “plan du site”, est une synthèse de la structure d’un site. Il présente l’architecture d’un site en hiérarchisant ses ressources et contenus. Pour chaque URL, il apporte des informations détaillées sur leurs relations (liens externes, maillage interne, etc.) et sur leur contenu (images, vidéos, etc.).

Initialement, le sitemap a été créé pour faciliter la navigation des utilisateurs. En effet, aux débuts du World Wide Web, le sitemap était inséré dans un cadre en complément du contenu principal, et permettait de naviguer d’une page à l’autre facilement. Désormais, la navigation sur les sites web a été considérablement optimisée, avec l’insertion de menus en haut de page par exemple, mais le sitemap n’en reste pas moins utile. Il permet, maintenant, d’accroître l’ergonomie d’un site, et de faciliter la navigation des moteurs de recherche.

img

Utilité du sitemap en SEO

Même si vos pages sont bien liées entre elles grâce à un maillage interne efficace et cohérent, le sitemap n’est tout de même pas à oublier. En effet, il facilite l’exploration des sites vastes ou complexes par les moteurs de recherche, et favorise donc l’indexation de l’ensemble des pages d’un site.

Un outil SEO nécessaire dans certains cas

Dans certains cas, l’utilisation d’un sitemap est fortement conseillée :

  • Lorsque votre site est très volumineux : cela évite que vos pages les plus récentes soient oubliées par les robots
  • Lorsque certaines de vos pages sont mal, voire non liées entre elles : les mettre dans un sitemap vous permet de vous assurer qu’aucune ne soit oubliée
  • Lorsque votre site est récent et possède peu de liens externe pointant vers lui

Les limites de son utilité

En revanche, il existe certains cas où un sitemap n’est pas indispensable :

  • Les sites de taille modeste : un site est considéré comme étant de taille modeste s’il ne contient pas plus de 500 pages environ
  • Les sites au maillage interne complet et cohérent
  • Lorsque vous ne souhaitez pas indexer la plupart des fichiers multimédias ou articles de votre site

Les 2 types de sitemaps

Il existe deux types de sitemaps. Les deux sont compatibles, et il est même conseillé de les cumuler, car c’est de cette manière que l’on obtient les meilleurs résultats.

Sitemap HTML

La version HTML permet de rendre le sitemap accessible aux visiteurs. Il s’agit simplement d’une page supplémentaire incorporée dans la structure du site.

Grâce au sitemap HTML, les utilisateurs peuvent naviguer facilement sur le site. Ce sitemap est comparable à une fonction de recherche, ou encore à une barre de navigation. C’est une composante qui améliore l’ergonomie d’un site web. Désormais, ce sitemap est rarement intégré sous la forme d’un cadre présent sur les pages d’un site web, mais plutôt sous la forme d’un lien pointant vers le document, placé au-dessus de l’en-tête ou du pied de page.

img

Sitemap XML

Le sitemap XML s’adresse, quant à lui, en priorité aux moteurs de recherche. XML est, comme l’HTML, un langage de balisage.

Si vous créez un sitemap en XML, vous pouvez le soumettre à la Google Search Consol. L’intérêt est grand : cela permet à votre moteur de recherche de mieux comprendre votre site. De plus, vous pouvez créer un sitemap vidéo en XML, ce qui est très utile pour le référencement de votre site web. En effet, Google et les autres moteurs de recherche ont beaucoup de mal à lire les fichiers vidéo. Ils sont très dépendants des métadonnées dans leur compréhension des vidéos. Ainsi, rassembler ces métadonnées dans un sitemap vidéo facilite la compréhension de vos vidéos par les moteurs de recherche, et leur intégration dans la recherche vidéo de Google.

Comment créer un sitemap ?

Le sitemap HTML est le plus simple à créer. Il vous suffit d’avoir quelques connaissances en HTML, notamment comment intégrer un lien à un contenu. Grâce à l’attribut href, vous pouvez créer une liste avec des liens.

La création d’un sitemap XML est, quant à elle, bien plus sophistiquée. Le sitemap commence par la balise . Ensuite, les URL individuelles sont insérées, puis incorporées dans une balise < urlset >, tandis que le lien vers la sous-page est placé dans une balise . Vous pouvez aussi ajouter les éléments facultatifs suivants : la fréquence des modifications apportées aux pages (< changefreq >), la date de la dernière modification (< last mode >), ou encore l’importance de la page ().

Pour le sitemap XML, vous pouvez également utiliser un développement informatique spécifique à votre site. C’est la méthode la plus puissante, mais la plus coûteuse en ressources. Il vous faudra parfois segmenter votre sitemap en plusieurs fichiers à cause du nombre maximum d’URLs autorisés dans un fichier sitemap.

Quelques exigences de Google pour la création de sitemaps

Il y a quelques règles à suivre, édictées par Google, lors de la création de votre sitemap XML :

  • Enregistrer le fichier en UTF-8
  • Ne pas dépasser 50 000 URL, et ne pas avoir un fichier XML de plus de 50 Mo
  • S’assurer que toutes les URL citées dans un fichier sitemap XML proviennent du même hôte
  • Créer plusieurs sitemaps pour les sites web particulièrement étendus, puis les rassembler dans un fichier index

Quelques générateurs de sitemaps

Les générateurs de sitemaps sont là pour vous faciliter la tâche. Si vous n’avez pas envie de taper tout votre sitemap à la main, vous pouvez y avoir recours. Tout ce que vous avez à faire est de rentrer l’URL principale de votre site. Le générateur scrolle alors tout votre site et crée un index de toutes vos pages. Voici quelques noms de générateurs de sitemaps :

  • WordPress et son module Yoast SEO
  • Prestashop
  • Drupal
  • Joomla
  • Magento

Envoyer le sitemap à Google

Une fois votre sitemap formé, vous devez l’importer sur votre compte Google Search Console afin qu’il soit bien pris en compte. Cette procédure est très rapide :

  • Connectez vous à la Search Console
  • Sélectionnez le site web concerné
  • Allez dans la section “Index”, puis cliquez sur “Sitemaps”
  • Entrez sitemap_index.xml dans la zone de texte qui apparaît
  • Cliquez sur soumettre

Comment optimiser son sitemap ?

Voici quelques conseils pour optimiser au mieux votre sitemap :

  • Faites des sitemaps selon les types de pages : Très pratique pour les gros sites. Vous pouvez en faire un listant les dernières pages créées, et un par type de pages
  • Faites des sitemaps par langue et/ou par pays : Lorsque vous avez un site multilingue, ou qui cible plusieurs pays, vous avez intérêt à faire des sitemaps différents pour chaque. Si vous avez déjà plusieurs sitemaps, découpez les à nouveau par langue

Les erreurs à éviter lors de la création d’un sitemap

Il y a quelques erreurs à éviter dans votre conception du sitemap :

  • N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement votre sitemap : cela évitera des erreurs dans les URLs indiquées aux moteurs de recherche
  • Faites attention à l’implémentation des règles de réécriture : ne vous trompez pas ou votre sitemap ne fonctionnera pas sur un serveur Apache ou Nginx
  • N’intégrez pas des URLs interdites à l’indexation