Skip links
SEO vocal comment ca marche ?

SEO vocal comment ca marche ?

Apparue en 2008, la recherche vocale fait maintenant partie du quotidien de nombreuses personnes.

Disponible sur tous les smartphones, cette innovation montre que les opportunités commerciales et culturelles sont nombreuses. Du petit commerçant aux grandes multinationales, tout le monde a quelque chose à y gagner. 

Imaginez-vous poser la question : “Où est-ce que je peux manger un hamburger ?”

L’assistant vocal utilisant les données de géolocalisation peut vous proposer d’aller au Mac do, mais il pourrait aussi vous conseiller le restaurant du coin.

La technologie évolue de jour en jour et il vaut mieux s’y mettre dès maintenant.

SEO Vocal définition

Dans un premier temps, nous devons partir des bases et définir ce qu’est le seo vocale.

C’est en fait l’optimisation d’un site web afin de proposer du contenu lisible par l’ensemble des systèmes d’assistants vocaux.

Chiffres clé; vers une augmentation des utilisateurs

L’utilisation des recherches vocales a augmenté significativement depuis 2013. Cela peut s’expliquer d’une part par l’amélioration de la technologie d’un point de vue technique (temps de réponse, correspondance des recherches, rapidité d’exécution…) mais aussi au travers d’applications qui ont intégré la recherche vocale. De ce fait, l’utilisation de ces commandes est entrée dans notre quotidien et c’est devenu normal d’entendre quelqu’un poser une question à son smartphone dans la rue.

Ces chiffres issues d’une étude présentée par Google met en valeur cette tendance

  1. 41% des adultes et 55% des jeunes utilisent la recherche vocale quotidiennement.
  2. 20% de toute les requêtes Google mobile sont des recherches vocales
  3. 25% des recherches faites sur Windows 10 sont faites par recherche vocale. (source)
  4. 65% des propriétaires d’écho Google Home ou Alexa “ne peuvent pas imaginer revenir en arrière” et 42% annoncent que l’assistant vocale est devenu essentiel dans leurs vies. (source)

Quelles sont les raisons de notre utilisation des assistants vocaux

La diversité des supports

Durant la dernière décennie, on a pu observer une multiplication des supports multimédia.

Nos foyers sont tous équipés de cette technologie : consoles de jeux, tablettes, téléphones, ordinateurs, box internet ou directement assistant vocal de maison. Tous ces éléments disposent de cette fonctionnalité et sont inter-connectés créant un écosystème multimédia sans même que nous nous en rendions compte. Et les tâches que nous demandons à ces assistants sont de plus en plus variées.

Plus rapide et plus pratique

L‘instantanéité des informations et l’argument majeur de cette innovation.

Il est beaucoup plus rapide de parler à votre téléphone que de taper votre recherche. C’est logique, mais ça reste la principale raison de notre utilisation des assistants vocaux. De plus, la réponse de votre recherche vous est lue à haute voix, vous pouvez donc faire quelque chose en même temps et vous ne perdez pas votre temps à lire.

Cependant, selon l’étude proposée par Google, les adultes et les jeunes ne l’utilisent pas pour les mêmes raisons. On peut par exemple noter que 1 étudiant sur 3 va utiliser la recherche vocale pour ses devoirs. Les Adultes eux vont plutôt l’utiliser pour dicter des textes et ne plus avoir à les taper.

On constate que peu importe l’âge de l’utilisateur la tâche “demander une direction” arrive dans le top 2. Cela met en évidence la nécessité d’optimiser votre stratégie sur Google myBusiness, et être présent sur l’application Plan de chez Apple. 

De nouvelles habitudes de consommation média

Comme nous n’avons plus besoin d’avoir les mains libres pour utiliser ces outils, notre manière de les utiliser à elle aussi évoluée. On va par exemple demander à Google de changer de musique pendant que l’on fait de l’exercice ou bien pendant qu’on est en train de faire du sport. Ces assistants nous permettent de réaliser différentes tâches au même moment.  Cela multiplie donc aussi les points de contacts entre un site web et les utilisateurs, car il n’aurait pu utiliser le web dans ce genre de situations auparavant.

infographie quand utilisons nous la recherche vocale

Présentation des différents acteurs sur le marché des assistant vocaux

Les acteurs principaux du marché sont :

Google assistant :

Cet outil est présent sur tous les appareils fonctionnant avec l’os Android sous la forme “ok Google” mais aussi sur n’importe quel desktop en cliquant sur le logo microphone dans la barre de recherche Google. La recherche vocale va vous permettre de trouver des résultats grâce à la SERP. Google sélectionne automatiquement une réponse en survolant l’ensemble de pages web et vous donnera la réponse qui lui paraîtra la plus pertinente. En règle générale Google est capable de lire à haute voix les résultats. Il est par exemple capable de vous donner les résultats locaux Google Maps, la

 SERP, les microdonnées ou bien aller chercher une réponse correspondante dans le contenu d’une page. Cependant, il arrive que dans certains cas Google ne dise rien et vous propose de suivre un lien.

SIRI (Apple) :

SIRI est l’assistant vocal développé par Apple. Il est présent sur tous les appareils de la marque, de l’Iphone à l’Apple TV en passant par l’ Iwatch et les MAC. SIRI est très ressemblant à l’outil proposé par Google, il va être capable de réaliser les mêmes tâches que son concurrent. En revanche, les bases de données utilisées sont différentes. Pour les réponses en lien avec la SERP, SIRI s’appuie sur les données de Google. Mais pour les recherches locales SIRI va se baser sur l’application “Plan” développée par Apple? Pour être référencé dessus, il faut se rapprocher du support ici 

 Alexa (Amazon)

Vous retrouverez cette IA sur l’ensemble des produits Amazon destinés à la digitalisation de votre foyer. Alexa est plutôt utilisée pour répondre à des questions simples comme la météo, des questions de culture générale et jouer de la musique. Évidemment, vous pouvez aussi commander des produits sur Amazon.En revanche, Alexa n’est pas capable de rechercher des informations sur le web comme SIRI ou “ok Google” et n’est donc pas aussi intéressante du point de vue SEO

Cortana (Microsoft)

L’assistant vocal de chez Microsoft, vous pourrez le retrouver sur toute la gamme Microsoft. Disponible à partir de Windows 8 sur desktop vous pourrez aussi l’utiliser sur votre console de salon Xbox afin de faciliter votre navigation. Les fonctionnalités sont similaires à celles de l’assistant de Google et SIRI cependant les données utilisées pour répondre à vos questions seront celles de la SERP du moteur de recherche Bing.

Comment optimiser son site internet pour le référencement vocal ?

Maintenant, nous savons pour quelles raisons la recherche vocale est utilisée, il est temps de nous intéresser au référencement par l’assistant vocal.

Une recherche vocale est très différente d’une recherche dite classique. Il faut donc orienter la structure et le contenu du site pour obtenir des résultats intéressants.

Pour l’instant Google ne nous permet pas de savoir le trafic issu de ces recherches vocales, d’autant plus que pour bons nombres de requêtes les utilisateurs restent sur la SERP et n’iront jamais visiter le lien car Google ira de lui-même chercher la réponse. En terme de SEO, il reste quand même intéressant d’avoir un contenu adapté à la recherche vocale qui vous rapportera des points aux yeux de l’algorithme Google et peut améliorer votre score et votre ranking.

 Optimiser son site web d’un point de vue technique

 Ayez un site responsive complet. (index mobile first)

Étant donné qu’aujourd’hui de plus en plus de recherches sont effectuées sur smartphone Google préfère récompenser les sites adaptés au mobile en leur offrant un meilleur référencement par rapport au site ne possédant qu’une version desktop.

On appelle cela “l’indexation mobile first”, le Googlebot va désormais crawler en priorité les versions mobiles des pages d’un site avant la version desktop.

La première étape et d’optimiser votre site pour les mobiles et donc d’avoir un site que l’on appelle responsive. Cela signifie que l’affichage des différentes pages de votre site est capable de s’adapter aux différentes tailles d’écran sans jamais cacher de contenu à l’utilisateur.

Avoir un site responsive, va améliorer le SEO de 

votre site et non pas seulement votre référencement par recherche vocale.

Optimiser le temps de réponse de votre site web

Les réponses des assistants vocaux sont presque 4 fois plus rapides que les réponses classiques. Pour effectuer cela, Google a besoin d’aller chercher les informations sur des sites capables de supporter ce niveau de rapidité. Il vous faut donc optimiser le temps de réponse de votre site web en général.

Pour cela il existe des astuces tels que :

  1. Choisir hébergeur web performant (privilégier les serveurs dédiés aux serveur mutualisés) 
  2. Limiter l’utilisation des widgets qui surchargent votre pages web
  3. Minimiser l’ensemble des fichiers présents sur le site (des images à 100 kb max)
  4. Faire appel à des plateformes de stockage externe pour les fichiers volumineux
  5. Autoriser la mise en cache de votre site web

 Implémenter les microdonnées dans les pages de vôtre site

Les données structurées aident Google à mieux comprendre vos pages. Le moteur de recherche pourra donc mieux les afficher et donc proposer un contenue plus pertinent aux utilisateurs. Vous pourrez retrouver sur ce lien la liste des données structurées prises en compte par Google

Gérer votre référencement local

39 % des recherches vocales font directement lien avec les requêtes locales.

Il faut donc améliorer votre référencement local. Compléter votre Google my Business, soyez présent sur Google Maps, sur Plans, créer du contenu en fonction de lieux précis.

Ces actions amélioreront votre référencement et peuvent vous permettre de vous positionner devant certains de vos concurrents.

Visez le featured snippet

Le featured snippets c’est un mode d’affichage utilisé par Google pour répondre à une question de l’utilisateur. Pour présenter celui-ci, Google va directement relevé une partie de votre contenu qui répondra clairement à la question de l’utilisateur. Ce résultat se retrouve dans un encadré tout en haut de la page avant les résultats SEA, on parle parfois de position 0.

Pour essayer d’atteindre cette place nous vous conseillons de développer une sémantique en utilisant des mots clés interrogatifs de type Qui, Quoi,Où, Quand, Comment, Pourquoi.

Comment rédiger un bon contenu pour seo de recherche vocale ?

Écrire des réponses simples et courtes dans vos contenus

Pour pouvoir sélectionner des résultats parmi vos contenus Google a besoin de les afficher ou du moins de pouvoir les dire efficacement. Gardez en tête qu’en moyenne une réponse de l’assistant Google fait 29 mots (statistique américaine)

Prévoyez les questions auxquelles les utilisateurs pourraient penser vis-à-vis de votre activité et créez du contenu pour pouvoir y répondre.

Utiliser un ton conversationnel

Lorsqu’on s’adresse à notre téléphone pour une recherche vocale, on a tendance à lui parler de la même manière qu’à un ami. Voilà pourquoi vous devez rédiger du contenu de manière à ce que Google puisse utiliser cela comme une réponse durant le dialogue entre lui et l’utilisateur.

Les marques essayent de personnifier au maximum ces IA pour les faire ressembler à des individus doués de conscience, certains portent même déjà un nom( siri, alexa).

Rédiger des contenus longs

Cela peut paraître paradoxal lorsqu’on sait que les réponses des assistants vocaux sont courtes. Mais lorsque l’on regarde de plus près, on se rend compte qu’il est plus stratégique de réaliser de long contenus afin de maximiser vos chances de répondre à une question parmi tous les contenus que vous aurez rédigé. Effectivement plus vous avez de contenus à proposer à Google plus vos chances de répondre à ce que l’utilisateur demande s’accroissent.

Ce ton conversationnel entre nous et nos assistants vocaux a pour conséquence de nous faire utiliser des phrases complètes comme recherche et par conséquent beaucoup de mots-clés dit “longue traîne” (plus précis, plus spécifique autour du champ lexical de la page). N’ayez pas peur d’optimiser votre contenu autour de 5 mots-clés ou plus, eux-mêmes, constitués autour d’une courte phrase. Dans tous les cas, quand Google trouve des mots-clés dans une partie du contenu, il peut l’utiliser comme résultat de recherche vocale.

Ces outils font bien partie de notre monde actuel et il faut dès aujourd’hui s’intéresser à ses opportunités en termes de seo pour ne pas s’y perdre au vu des innovations sur le sujet et des futures mises à jour Google.

Maintenant, la concurrence est beaucoup plus compliquée, vous ne vous battez plus pour être parmi les meilleurs résultats vous et vos concurrents visés la position 0. 

Afin d’optimiser au mieux votre site web, je vous invite à consulter cet article “Google mobile friendly : savoir si son site est adapté au mobile”.

Désormais, vous connaissez tout sur la reconnaissance vocale et le référencement de votre site. Il ne vous reste plus qu’à appliquer l’ensemble de se conseiller pour vous retrouver featured snippet!

Si vous désirez plus d’informations à ce sujet n’hésitez pas à vous rapprocher d’une agence SEO, qui sera à même de vous renseigner . 

5/5 - (1 vote)
Octavien
Octavien

Leave a comment

Faites passer le mot